Prix Saphir 2018 de l’engagement communautaire

Lauraine Côté honorée lors de la Soirée Saphir
Philippe Thivierge

Le 5 mai dernier, la Fondation franco-ontarienne tenait son gala de la Soirée Saphir pour le Centre-Sud-Ouest à Midland. Pour la première fois, le sud de la province a eu un gala distinct, celui d’Ottawa devant se tenir le 12 mai. La Soirée Saphir a pour raison d’être de reconnaître le rôle des femmes dans l’avancement de la communauté franco-ontarienne en rendant hommage aux plus méritantes d’entre elles.

C’est ainsi que Lauraine Côté, directrice générale du Cercle de l’amitié de Mississauga, s’est vue décerner le titre de Lauréate dans la catégorie Engagement communautaire. Les autres finalistes étaient Élaine Legault, directrice générale du Conseil des organismes francophones de la région de Durham, Janick Lemieux, propriétaire d’Open Heart SOULutions, et Léonie Tchatat, présidente de La Passerelle-I.D.É.

Lauraine Côté s’est impliquée pendant de nombreuses années au Cercle de l’amitié, d’abord comme bénévole, notamment au niveau de la comptabilité, et ensuite comme employée. Le développement d’un réseau de garderies francophones dans la région de Peel et dans Etobicoke est une des principales raisons pour lesquelles elle s’est démarquée des autres finalistes dans sa catégorie. Ce n’était d’ailleurs pas la première fois que Mme Côté voyait ses efforts récompensés en la matière puisqu’en 2016, l’organisme qu’elle dirige avait remporté le Prix de Reconnaissance à l’occasion de la Semaine de l’immigration francophone pour ses pratiques d’embauche et de formation de nouveaux arrivants.

« Je veux que chaque enfant francophone ait les mêmes services qu’ont les anglophones », explique Lauraine Côté quant à ses initiatives à l’endroit de ses petits protégés. À ce propos, le Cercle de l’amitié peut se targuer d’avoir mis sur pied une importante nouveauté : « On vient d’ouvrir la première garderie francophone de la région de Peel qui a une pouponnière ». Mais ce ne sont pas que les plus jeunes qui bénéficient de l’engagement de Mme Côté : « Mon but, c’est que chaque personne qui travaille avec moi devienne un leader »